Tirez avantage de l’hyper-connectivité pour générer le progrès de votre startup

La nouvelle technologie est sollicitée plus aujourd’hui que jamais. Une étude de ‘Statista’ révèle que l’on comptera plus de 75 milliards d’objets connectés en activité à travers le monde d’ici 2025. Par conséquent,  cette hyper-connectivité provoque une écluse de données qui nécessitent  un rythme de traitement plus amplifié et une analyse plus méticuleuse de la part des entreprises exerçant divers activités et qui débouchent  sur des  offres mieux ciblées à l’endroit de leur base  clientèle.

L’utilisation du Big Data présente de multiples avantages pour l’ensemble de la stratégie de développement des entreprises. Les analyses résultantes des données recueillis permettent en effet de poser des actions concrètes qui contribuent à la rentabilité des activités. Parmi ces actions, nous privilégions  la réduction des coûts, l’amélioration des revenus, enfin l’identification et le développement de nouvelles opportunités commerciales.

Par ailleurs, le challenge pour les entreprises réside dans le fait de ‘tirer  rapidement profit de ces données pour avoir une avance perpétuelle sur la concurrence’ et ainsi, simplifier le stockage et la gestion des données dans un monde « hyper connecté ». Se positionnant sur ce modèle de consommation « capacity on demand »,  les entreprises ont la possibilité de se développer sans retard, évitant de fournir du matériel coûteux à l’avance en fonction de la croissance prévue des données difficile à prédire en raison justement de ce phénomène du « tout connecté ».

Parlant d’améliorer la gestion et l’efficacité des données, du ralentissement des investissements d’infrastructure qui ne cessent de croître tout en développant plus de services génératrices de revenus, les perspectives futurs qu’offrent le Big Data dans les domaines de la restauration et de l’hébergement améliorerons nettement leur ‘customer services’ dans le sens des innovations. D’après la chronique de Karen Serfaty-Food Hotel Tech, ils génèreront notamment :

  • ‘Des systèmes ouverts pour favoriser l’efficacité opérationnelle
  •  L’intelligence artificielle pour moderniser la relation client
  • Le Big Data pour comprendre les informations clients et proposer des services personnalisés
  • Les nouvelles technologies de paiement pour se tourner vers l’avenir
  • Les moyens de paiement’.

Les startups sont visiblement soumises à une abondance complexe et technologique de l’offre. Il leur incombe alors de bien comprendre les attentes de leurs cibles afin de mieux planifier chacune de leurs  actions, stratégique ou non.